Le lombricompost



Qu’est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage (également appelé vermicompostage) est une technique qui
consiste à produire du compost à l'aide des vers de terre. C’est une méthode écologique de
valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondé sur
l'utilisation de vers de compost. Vermicompostage est un néologisme préférable au terme
populaire lombricompostage.

En parallèle, au lombricompostage est réalisé la lombriculture (ou vermiculture) qui
consiste en l'élevage intensif, dans des conditions contrôlées, de vers de fumier.
Ils mangent la matière végétale en décomposition et la rejettent en fines particules qui
enrichissent le sol. Ils peuvent absorber et rejeter chaque jour l'équivalent de leur poids. Après
une phase de digestion, les vers rejetteront une matière dépourvue d’odeur, de la consistance

d’un terreau appelé lombricompost.

Le lombricompost est un amendement riche en éléments nutritifs pour les végétaux
(azote, phosphore, potassium, calcium et magnésium). Ce produit, de haute qualité, est idéal
pour les fleurs, le potager, les plantations et le gazon. Il possède une forte teneur en
microorganismes, riche en humus, enzymes, hormones de croissance et flore bactérienne. Il
améliore l’aération (les vers creusent des tunnels et aèrent la terre en favorisant l'enracinement
des plantes et le développement des micro-organismes), la structure du sol et augmente sa
capacité de rétention d’eau. Son pH est relativement neutre. Les plantes qui reçoivent du
lombricompost sont plus productives et généralement plus résistantes aux maladies.
De plus, les vers produisent également un liquide riche en nutriments, minéraux et
oligo-éléments provenant essentiellement de l’eau contenue dans les déchets. Appelé aussi «
thé de vers ». Cet engrais liquide sera utilisé, dilué dans 10 parts d’eau pour l’arrosage des
plantes.




Composition du lombricompost

Le produit contient en outre des rhizosphériques (108-109 individus/gramme), plus de
50 types de bactéries et 9 champignons bénéfiques. Il ne contient aucun additif synthétique ni
d’organismes génétiquement modifiés.
Il est caractérisé par une forte teneur en acides humiques et acides fulviques,
principalement sous forme d’humâtes de potassium, et de phytohormones et aminoacides
indispensables (asparagine, glutamine, valine, méthionine, lysine et d’autres oligo-éléments).
Teneur en matière organique : 50 %.
Teneur en micro-organismes vivants : 3 400 000 par gramme.
Teneur en macro-éléments  :
· Azote
· Phosphore 
· Potassium
· Calcium 
Oligoéléments :
· Magnésium
· Sodium
· Fer
· Bore
· Molybdène
· Cuivre
· Manganèse
· Cobalt
· Sélénium
· Zinc
Le produit est inodore et tamisé. Son pH est de 7-8 (neutre à alcalin).

 Les avantages du lombricompost en général

· Pas d'odeur
· Pas de produit phytosanitaire
· Pas de danger pour les hommes et les animaux
· Il permet une libération lente des substances minérales, donnant à la plante une source
d'alimentation constante pendant toute sa période de croissance,
· Il est riche en éléments nutritifs pour les végétaux (azote, phosphore, potassium,
calcium et magnésium) et en oligo-éléments (cuivre, fer, manganèse, zinc...),
· Il constitue une matière stabilisée, un produit fini contrairement au compost qui met de
nombreux mois à se stabiliser
· Il est directement assimilable par les plantes
· Il favorise l'enracinement, la germination et la croissance de la plante
· Il possède un pH neutre
· Il régénère les sols usés et appauvris
· Encourage l'autosuffisance du sol
· Il permet de résister aux maladies et à la sècheresse
· Retient l'eau, 300 % de rétention d'eau
· Bulbe humide pour les racines
· Sa texture est très fine
· Complexifie et aère la structure du sol

En bref  :

Cela évite l’appauvrissement du sol dû à la culture intensive et donc la perte de
production agricole. Cela lutte naturellement contre les maladies.
Cela évite également l’utilisation d’engrais et d’autres produits chimiques nocifs pour
l’environnement et l’homme.

 Conseils d’utilisation


Les dosages recommandés sont les suivants :- en agriculture : 1,5 à 3 Tonnes à l'hectare

Pots et jardinières

· Rempotages : mélanger 1/3 de lombricompost à 2/3 de terre ou de terreau.
· Amendement : apportez 1 à 2 cm tous les 2 mois à la surface du pot ou de la
jardinière. Mélanger à la terre de surface, puis arroser.

Arbres et arbustes

· Plantations : mélanger 1 à 3 kg à la terre dégagée par arbuste.
· Amendement : apportez 200 à 400 g/m² à chaque pied puis griffer et arroser.

Légumes, fleurs et pelouses

· Plantations (tomate, fraisier, potiron, radis, cornichon, potiron...) : planter directement
dans le lombricompost pur.
· Repiquage : apporter une ou deux poignées par plant sur 10 cm de profondeur.
· En cours de végétation : enfouir par griffage 200 à 300 g/m² puis arroser.
· Pelouses : apporter 20 kg pour 50 à 100 m²

Exemple d’utilisation, dosage du lombricompost

· Rosier : 2 kg par trou.
· Entretien : 2 kg à 4 kg au m2, enfouir à l’aplomb du feuillage et recouvrir.
· Plantation fleurs : 1 kg à 1.5 kg par m2 mélangés à la terre.
· Entretien cultures florales : 100 g à 300 g au m2 à incorporer à la terre au
printemps.
· Création potager : 5.5 kg au m2 à incorporer au bêchage.
· Entretien potager : 1.5 kg à 2.5 kg au m2 à incorporer avant chaque plantation.
· Semis, repiquage : 1kg à 2 kg au m2, à mélanger, bien arroser.
· Fertilisation d’anciens terreaux : mélanger dans la proportion de 250 g de
Lombricompost pour 1 kg de terreau usé
· Pelouse : 100 à 200g par m²
· Vigne : 0.5 à 1 kg par pied (à la plantation)
· Production extérieur de fraise : 7.5 tonnes /hectare
· Prairie : 1.5 à 3 tonnes/hectares